Kap CodeTribune

L’initiative Kap Code : la plateforme « Epilogue »

🌍 L’épidémie mondiale liée au coronavirus est une crise sanitaire majeure. La période de confinement actuelle vécue par la population française et de nombreux pays face à l’épidémie de coronavirus est inédite et les enjeux médicaux et sociétaux colossaux.

De nombreuses initiatives voient le jour, mobilisant tous les acteurs de la recherche, de l’épidémiologie de terrain, des sciences humaines et sociales et de l’évaluation des médicaments. L’urgence de disposer d’un traitement efficace à court terme et d’un vaccin à plus long terme nous impose un effort collectif et la mise au service de la communauté de nos ressources et capacités, dans nos domaines d’expertises respectifs.

Kappa Santé et Kap Code sont spécialisés en analyse de données de santé en vie réelle. Dans ce cadre, nous mettons à disposition des institutions nos ressources et nous mettons en place une production de données inédites sur le confinement par la mise en place et le suivi d’une e-cohorte de patients confinés avec une évaluation régulière et standardisée d’indicateurs de santé mentale et de PRO. Cette cohorte est mise en place avec nos outils numériques épidémiologiques.

Ces axes de recherches sont accompagnés d’une nouvelle initiative ouverte que nous lançons aujourd’hui en développant une plateforme centrée sur les données épidémiologiques relatives au COVID 19 et articulée autour de 2 axes :

1️⃣ Une cartographie enrichie de l’open data disponible et des initiatives scientifiques autour de l’épidémie :

De nombreux tableaux de bords sur l’épidémie sont disponibles (John Hopkins university, Singapour, autorités sanitaires françaises…) regroupant le nombre de cas confirmés, de décès, les chiffres sur l’hospitalisation et autres indicateurs. Notre cartographie propose une synthèse hebdomadaire de ces indicateurs et une centralisation de l’information disponible.

2️⃣ Une analyse extemporanée des réseaux sociaux :

L’analyse des réseaux sociaux revêt une importance particulière au vu de la situation afin d’identifier les difficultés liées au confinement, les thèmes de discussion les plus fréquents autour du coronavirus et leur évolution dans le temps, le poids des influenceurs, les concepts médicaux exprimés et de dresser une typologie des internautes s’exprimant. Les fake news seront également identifiées et suivies.

En plus de nos équipes internes qui se mobilisent pour cette initiative, nous développons cette plateforme et ses travaux avec nos partenaires historiques :  l’équipe de recherche INSERM de Christophe Tzourio (Bordeaux Population Health), l’équipe de recherche INSERM d’Anita Burgun (Centre de recherche des cordeliers), Cap Digital et PITS (représentés par Charles Huot), le club de Data scientists datacraft (Isabelle Hillali) et le cabinet d’avocats Pons & Carrere (Caroline Henry).

Ce consortium est appelé à grandir et à être enrichi par de nouveaux partenaires avec 3 manières de collaborer :

  • Mise à disposition de nouvelles données ou enrichissement des données ou informations disponibles ;
  • Mise à disposition de ressources humaines ou financières pour supporter l’initiative ;
  • Soutient institutionnel pour relai et/ou accompagnement de l’initiative

C’est cette intelligence collective qui permettra d’apporter des données utiles à la lutte contre la maladie et de participer, à notre niveau, aux immenses défis qui sont devant nous.

Dr Stéphane Schück et signataires

Découvrez notre plateforme collaborative : Epilogue

Cosignataires

Dr Nathalie Texier, Adel Mebarki, Charles Huot, Pr Christophe Tzourio, Pr Anita Burgun, Isabelle Hilali, Caroline Henry