Kap Code

Covid-19 : Lancement du projet ESPACES

Kap Code - Lancement du projet ESPACES
Pour évaluer l’impact de l’épidémie, Kap Code lance le projet ESPACES avec le soutien du Leem, de Pfizer et Roche au sein de la Coalition Innovation Santé.

Depuis plusieurs mois, la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 affecte la population à l’échelle mondiale. Pour évaluer l’impact de l’épidémie sur la population française en vue d’améliorer le parcours de soins, Kap Code lance le projet ESPACES avec le soutien du Leem, de Pfizer et Roche au sein de la Coalition Innovation Santé.

ESPACES : une analyse des données de vie réelle issues des réseaux sociaux

Après Épilogue et Confins, Kap Code poursuit les efforts engagés pendant la crise sanitaire avec le lancement du projet ESPACES. Soutenu par le Leem, Pfizer et Roche au sein de la Coalition Innovation Santé, ce projet a pour vocation d’évaluer les représentations, perceptions, attitudes et comportements relatifs à l’épidémie en cours de Covid-19, qui font l’objet de nombreuses discussions sur les réseaux sociaux.

ESPACES aboutira avec la mise à disposition d’une plateforme d’analyse de données de vie réelle couvrant les périodes avant, pendant et après la crise sanitaire. Les analyses proposées porteront entre autres sur la qualité de vie, le parcours de soins des patients atteints de maladie chronique, la perception des mesures sanitaires ou encore sur les fake news.

Les données de vie réelle pour évaluer l’impact de l’épidémie

L’émergence de la pandémie de Covid-19 a bousculé les habitudes de vie dans de nombreux pays. En France, la circulation active du virus a conduit à la mise en place de mesures sanitaires de confinement et à la promotion de gestes barrières telles que la distanciation sociale et le port du masque. Les Français se sont ainsi retrouvé face à la nécessité d’adopter de nouveaux comportements pour tenter de freiner l’épidémie de Covid-19.

Les réseaux sociaux et les communautés web regorgent de témoignages relatifs à la santé qui constituent des données de vie réelle exprimées spontanément par les internautes. En France, près de 30% de la population a déjà parlé de sa santé sur le web.[3] De plus, l’usage des réseaux sociaux s’est intensifié pendant la période de confinement.[4] Ainsi, à travers l’écoute des communautés web et des réseaux sociaux, il est possible d’extraire des données de vie réelle permettant d’évaluer en continu l’impact de la Covid-19 sur les parcours de soins, dans le but d’apporter des solutions concrètes, adaptées aux besoins exprimés par les patients et les professionnels de santé.

Fort de notre expérience dans l’analyse de données de vie réelle issues des réseaux sociaux, nous avons pris l’initiative de développer le projet ESPACES dès le début de l’épidémie dans le but de recueillir le vécu et le ressenti des patients et des acteurs de santé afin d’aider les patients chroniques dans leur parcours de soins.

CIS CP CITATION Pascal Becache
Pascal Bécache - Co-fondateur de Digital Pharma Lab - opérateur de la Coalition Innovation Santé

Un projet soutenu par le Leem, Pfizer et Roche au sein de la Coalition Innovation Santé

Pour soutenir le développement du projet ESPACES, Kap Code a sollicité la Coalition Innovation Santé dans le cadre d’un appel à projet.

Lancée fin mars 2020, la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » regroupe des partenaires publics et privés mobilisés par l’urgence sanitaire. Elle œuvre pour désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

Suite à notre réponse à l’appel à projet, trois acteurs majeurs du domaine de la santé et partenaires de la Coalition ont répondu présent pour apporter leur soutien au projet ESPACES. Ainsi, le Leem a apporté son soutien à l’évaluation de l’impact de la crise sanitaire sur la population générale pour mieux comprendre les enjeux de santé publique liés à l’épidémie et leur perception par la population générale. Pfizer et Roche soutiennent l’évaluation de l’impact de l’épidémie chez les patients atteints d’un cancer dans le but de mieux comprendre le vécu des patients, de mettre en lumière les besoins ou les initiatives apparus ces derniers mois et de contribuer à améliorer la connaissance des équipes soignantes et des institutions sur la prise en charge de ces patients.

Anne Philippot - Directrice Expérience Client, Digital, Innovation de Roche
Anne Philippot - Directrice Expérience Client, Digital, Innovation de Roche

Pour en savoir plus sur le projet ESPACES, vous pouvez consulter le communiqué de presse. Pour recevoir nos actualités et rester informer de l’évolution du projet, inscrivez-vous à notre newsletter.

Sources

[1] Thibert, C. (2020, 7 avril). Paul Frappé : « Les patients ont peur de nous déranger ou de se contaminer ». Le Figaro. https://www.lefigaro.fr/sciences/paul-frappe-les-patients-ont-peur-de-nous-deranger-ou-de-se-contaminer-20200407

[2] Roy, S., & Thibert, C. (2020, 7 avril). Ces malades d’autres pathologies qui ne se soignent plus, une bombe à retardement ? Le Figaro.fr. https://www.lefigaro.fr/sciences/ces-malades-d-autres-pathologies-qui-ne-se-soignent-plus-une-bombe-a-retardement-20200407

[3] Odoxa (2018). Les données de santé sur internet et les réseaux sociaux. Disponible à l’adresse : http://www.odoxa.fr/sondage/parler-de-sante-ligne-pratique-loin-detre-marginale-aider-recherche

[4] Caruso, D. L. (2020, 8 avril). Les réseaux sociaux, bouffée d’oxygène contre le confinement. Le Parisien. https://www.leparisien.fr/high-tech/les-reseaux-sociaux-bouffee-d-oxygene-contre-le-confinement-08-04-2020-8296233.php

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email

Derniers articles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toute notre actualité.

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.
Retour haut de page