Kap Code

Inconfort digestif, stress et alimentation : analyse rétrospective

Le confort gastrointestinal peut être perturbé par différents facteurs tels que le stress et l’alimentation. Kap Code a collaboré avec Danone Nutricia Research pour réaliser une analyse des données de vie réelle sur les réseaux sociaux afin de mieux comprendre comment les internautes francophones perçoivent l’inconfort digestif.

Inconfort digestif : apport des réseaux sociaux et forums de discussions

En 2019, nous avons eu l’occasion de présenter des résultats de cette analyse sous la forme d’une communication orale et d’un poster à l’occasion du 11e Colloque Données de santé en vie réelle organisé par l’AFCROs, ainsi qu’au congrès américain Digestive Disease Week (DDW). Après ces deux temps forts, nous avons poursuivi ce travail réalisé en collaboration avec Danone Nutricia Research pour en approfondir les résultats. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de notre article scientifique rédigé avec Danone dans le Journal of Medical Internet Research (JMIR)[1].

L’inconfort digestif fait référence à des problèmes gastrointestinaux tels que les ballonnements, les douleurs abdominales, les reflux gastriques ou encore la constipation. Son impact sur le bien-être est connu et, lorsque les symptômes sont chroniques et sévères, on observe une baisse significative du niveau de qualité de vie.

L’inconfort digestif touche une part importante de la population. Cependant, il n’est pas toujours facile d’évoquer ces troubles digestifs à cause de la gêne et du sentiment de honte qui peuvent y être associés. Ainsi, on retrouve peu de données de vie réelle relatives au confort gastrointestinal associé au stress et à l’alimentation. Mais, là où il peut être difficile de se confier à son entourage et aux acteurs de santé, les réseaux sociaux et les forums de discussion en ligne constituent des espaces où les internautes peuvent briser le tabou et s’exprimer plus librement sur leur expérience autour de l’inconfort digestif. C’est pour cela que nous avons choisi de réaliser une analyse des données de vie réelle sur les réseaux sociaux à l’aide de la solution Detec’t.

Pour réaliser cette analyse, nous avons d’abord extrait les messages relatifs à l’inconfort digestif postés publiquement entre janvier 2003 et août 2018 sur des forums généralisés et spécialisés francophones. Par la suite, nous avons appliqué une méthode d’analyse hybride combinant une approche linguistique et statistique (machine learning) à ces messages préalablement anonymisés.

Analyse des données de vie réelle sur l’inconfort digestif

A travers cette analyse des réseaux sociaux, la finalité poursuivie s’articule autour de 3 objectifs à savoir la segmentation des internautes et l’identification, d’une part des thèmes de discussions puis des facteurs perçus par les internautes comme déterminants dans l’inconfort digestif.

Environ 200 000 messages postés par près de 37 000 internautes ont été analysé. En premier lieu, il en ressort que les internautes les plus actifs dans les échanges relatifs à l’inconfort digestif sont majoritairement des femmes âgées de moins de 40 ans [2].

L’alimentation constitue l’un des principaux thèmes de discussion des internautes. Au sein de ce thème, les témoignages relatifs au stress et aux symptômes gastro-intestinaux sont les plus fréquents. L’analyse montre également que les maux de ventre sont étroitement associés au stress et aux choix alimentaires, ainsi que l’impact sur la qualité de vie.

Concernant les facteurs que les internautes perçoivent comme étant déterminant dans leur inconfort digestif, on identifie trois principaux groupes, selon le nombre de témoignages associés. Tout d’abord, on distingue les facteurs psychologiques et sociaux, évoquant à la fois des tensions associées au stress et le contexte social des repas. On retrouve ensuite le régime alimentaire qui englobe les facteurs nutritionnels ainsi que les intolérances alimentaires perçues. Enfin, on trouve les facteurs médicaux qui regroupent les pathologies gastrointestinales, les facteurs gynécologiques et les complications médicales.

Un outil pour mieux comprendre les préoccupations en matière de santé et d’alimentation

Cette analyse rétrospective des forums de discussions nous montre que de nombreux internautes échangent des messages en lien avec l’inconfort digestif. Les réseaux sociaux constituent ainsi une source de données de vie réelle accessible et pertinente pour étudier ces troubles.

Utilisée en complément d’études épidémiologiques classiques, cette méthode d’analyse automatisée des réseaux sociaux basée des méthodes d’intelligence artificielle et de text mining permet de mieux comprendre les préoccupations des individus en matière de santé et d’alimentation.

Pour approfondir votre lecture, vous pouvez consulter la publication scientifique en intégralité. Pour voir le poster, vous pouvez consulter nos publications scientifiques.

[1] Le Journal of Medical Internet Research (JMIR) est une revue médicale à accès ouvert et à comité de lecture spécialisée dans la e-santé créée en 1999. Cette revue est axée sur les technologies émergentes, les dispositifs médicaux, les applications, l’ingénierie, la télésanté et les applications informatiques pour l’éducation des patients, la prévention, la santé de la population et les soins cliniques. En 2019, la revue a un facteur d’impact de 5.03.
[2] Dans un corpus de messages permettant l’identification du genre des internautes
Vanessa Marie-Joseph

Author Vanessa Marie-Joseph

More posts by Vanessa Marie-Joseph

Leave a Reply