Detec't

Octobre rose : Quelles sont les difficultés rencontrées par les patients atteints du cancer du sein ?

Octobre Rose : une analyse des difficultés rencontrées par les patients
À l'occasion du mois d'Octobre Rose, Kap Code vous présente une analyse des messages d'internautes sur les réseaux sociaux autour du cancer du sein.

Depuis à présent 28 ans, le mois d’Octobre est rose. C’est le mois dédié à la sensibilisation sur le cancer du sein, le plus fréquent chez les femmes et qui demeure chez elles la première cause de décès par cancer. Cette année, la campagne Octobre Rose est d’autant plus importante, avec le retard de diagnostic observé lors de la pandémie.

La pandémie Covid-19 & le cancer du sein

Le dépistage du cancer du sein est l’élément principal de lutte contre ce dernier. En effet, détecté précocement, 9 femmes sur 10 en guérissent à horizon 5 ans [1]. D’où l’importance de ce mois d’Octobre Rose non seulement pour la sensibilisation sur ce cancer mais aussi pour inciter les femmes de 50 à 74 ans voire moins âgées à se faire dépister [2]. Mais aussi à la collecte de dons pour l’avancement de la recherche.

L’édition 2021 présente un enjeu majeur pour le cancer du sein. En effet, la crise de la Covid-19 n’a épargné aucune campagne de sensibilisation sur les cancers. En France, une baisse de 50% à 42% est observé concernant les diagnostics du cancer du sein [3]. Ce qui représente un préjudice dans la lutte contre cette pathologie. Un retard de diagnostic entraine un retard de prise en charge du patient qui peut conduire à un décès qui aurait pu être évité. 

La Covid-19 a soulevé de nombreuses questions chez les professionnels de santé notamment sur son impact sur la cardiologie ou encore l’oncologie. Mais essentiellement chez les patients, dont ceux atteints de cancer. Leurs interrogations, leurs ressentis peuvent être retrouvés sur les plateformes d’échanges : les réseaux sociaux et les forums de discussions en ligne. Avec le projet Espaces, soutenue par le Leem, Roche et Pfizer, Kap Code évalue les représentations, perceptions, attitudes et comportements relatifs à l’épidémie Covid-19. Ce projet a pour but d’aider les patients atteints de pathologie chronique dans leur parcours, en évaluant le vécu, le ressentis ou encore les difficultés rencontrées.

Le cancer du sein sur les plateformes d’échanges

En ce mois d’Octobre Rose, nous avons renouvelé l’expérience d’écouter les internautes à propos du cancer du sein, avec l’outil Detec’t.

Sur la période du 1er Novembre 2018 au 27 Septembre 2021, près de 96 547 internautes se sont exprimés sur le cancer du sein dans environ 179 574 messages. Ces derniers publiés par une population d’un âge moyen de 40 ans, ont été extraits à partir de 279 sources telles que Twitter, YouTube ou encore de forums de santé. On retrouve dans ces échanges en lien avec le cancer du sein principalement le terme de tumeur maligne dans 96,85% des messages extraits. Bien d’autres sont aussi exprimés par les internautes tel que celui du cancer du sein (94,97%) ou encore la radiothérapie (1,16%) évoquée comme un traitement de la pathologie.

Des thèmes de discussions tels que le soutien pour la lutte contre le cancer du sein sont abordés dans près de 53,85% de messages. On retrouve aussi des sujets sur la sensibilisation au dépistage du cancer du sein (15,57%).

Un algorithme pour évaluer les difficultés rencontrées par les patients

Près de 38,09% des messages analysés ont été publiés par des patients atteints du cancer du sein. Ils partagent ainsi leurs expériences semées de de difficultés. Pour déterminer ces difficultés rencontrées par les patients, Kap Code a eu recours à son nouvel algorithme qui a pu détecter près de 4 867 messages présentant au moins une difficulté.

Avec cet algorithme, nous avons pu les situer dans le temps. Notamment avant la maladie avec 4,52% de messages faisant état de retard dans le diagnostic. Près de 5,4% des messages mentionnent une crainte sur la progression ou encore les complications (rechute, évolution vers un nouveau stade…) de la maladie. La fin de la maladie présente aussi des difficultés avec au niveau de la prévention insuffisante vis-à-vis d’une éventuelle rechute (3,95%).

Octobre Rose difficultés rencontrées
Octobre Rose - Les difficultés rencontrées par les patients du cancer du sein

Cette analyse démontre l’intérêt d’écouter la voix du patient à travers les réseaux  sociaux. Elle permet, ainsi de comprendre les difficultés rencontrées par le patient luttant contre le cancer du sein. Mais aussi comment son entourage traverse cette épreuve avec lui.

Partager cet article

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email
Retour haut de page