Mois sans tabac : Comment les Français perçoivent-ils le sevrage tabagique sur les réseaux sociaux ?

KAP-CODE-MoisSansTabac
A l'occasion du Mois sans tabac, Kap Code vous présente une analyse issue de son livre blanc autour de l'expérience de sevrage tabagique, en collaboration avec Brandwatch publiés sur les réseaux sociaux.

Face au tabagisme considéré comme l’une des plus grandes menaces qui pèse sur la santé publique mondiale[1], la sensibilisation est la principale arme. Pour prévenir ses conséquences sur la santé, la France a opté pour un mois de Novembre sans tabac. Le Mois sans tabac est une campagne complémentaire au 31 Mai journée mondiale sans tabac mis en place par l’OMS. Un mois pendant lequel une sensibilisation accrue est effectuée ainsi qu’un soutien apporté à toutes personnes désirant arrêter de fumer. L’émergence des réseaux sociaux a permis une amplification de cette campagne à travers des hashtags tels que #MoisSansTabac ou encore #jarretedefumer

Le sevrage tabagique sur les réseaux sociaux

Les plateformes d’échanges en ligne, réseaux sociaux et forums sont des lieux d’expressions libres pour de nombreux internautes. Ils y expriment leurs quotidiens, leurs expériences pour arrêter de fumer. Elles constituent alors une source pour comprendre au mieux ce que vivent les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer.

Dans un livre blanc en collaboration avec Brandwatch, Kap Code a analysé à l’aide de l’outil Detec’t 159 606 messages autour du sevrage tabagique recueillis par la plateforme Brandwatch Consumer Research sur la période de Novembre 2019 à Décembre 2020.

Ainsi des messages publics français extraits de plateformes d’échanges en ligne (Twitter, Doctissimo, …) ont permis l’identification de nombreux sujets de conversations, tel que :

  • Leurs récits de sevrage (21,93% des messages) dans l’objectif de susciter une entraide dans cette communauté,
  • Le soutien des proches (21,77%) qui est élément important dans cette démarche,
  • Les substituts nicotiniques (5,76%) comme méthodes de sevrage perçus de manière négatives par les internautes.

Tout le long de la période, ces conversations sont retrouvées mais sont amplifiées pendant les campagnes de sensibilisations.

Mois sans tabac - Thématiques de discussions autour du sevrage tabagique
Mois sans tabac - Thématiques de discussions autour du sevrage tabagique

L’analyse de la campagne Mois sans tabac

L’extraction des messages sur les réseaux sociaux et forums, a englobé la période du Mois Sans Tabac de l’année 20208 131 internautes se sont exprimés avec 16 110 messages. L’analyse de cette campagne à travers la mention du #MoisSansTabac permet d’observer une perte de vitesse de cette édition par rapport aux années précédentes.

Une analyse de la perception montre que la publicité du gouvernement sur les effets néfastes de la cigarette entre autres sont évoqués de manière majoritairement négative par le public. En revanche, la prévention contre le cancer et le programme de soutien par les professionnels sont accueillis positivement par les internautes. Concernant les thématiques de d discussions, elles sont tournées vers les actions du gouvernement notamment avec la volonté de Santé Publique France de reproduire le Mois Sans Tabac avec la consommation d’alcool (15,75%) ou encore la promotion de ce mois de sensibilisation (10,37%). Mais aussi le tabagisme comme vecteur potentiel de transmission de la Covid-19 (3,52%) est aussi évoqué.

Mois sans tabac - Thématiques de discussions de messages avec le #MoisSansTabac
Mois sans tabac - Thématiques de discussions de messages avec le #MoisSansTabac

Sur ces plateformes de libre expression, il apparaît donc possible d’être au plus près des internautes, de mieux comprendre leurs expériences avec le sevrage tabagique. Elles permettent ainsi d’observer leurs besoins, leurs difficultés, leurs craintes mais aussi leurs freins ainsi que leurs perceptions du sevrage tabagique.  

Partager cet article

Retour haut de page