Infographie

Infographie : Sevrage tabagique (Mois sans tabac)

By 29 novembre 2019 No Comments

🚬 Le tabagisme est une toxicomanie résultant de l’accoutumance à l’un ou l’autre des produits fabriqués à partir des feuilles de tabac : cigarettes, cigares, tabac à pipe, tabac à priser et à chiquer, etc.

🇫🇷 En France, les ravages du tabagisme sont inquiétants : on enregistre 78 000 décès prématurés chaque année et 90% des cancers du poumon sont liés au tabagisme. Au niveau mondial, la consommation de tabac est aujourd’hui la première cause de mortalité évitable. [1][2]

🚭 Plus de 8 millions de fumeurs veulent arrêter de fumer et des initiatives sont mises en place pour les aider dans ce challenge. En France, depuis plusieurs années maintenant, le mois de novembre est ponctué par la campagne #moissanstabac, un défi collectif de santé publique. L’objectif est d’inviter les fumeurs à arrêter ensemble pendant une durée d’un mois. Au sein de ce mouvement, on retrouve un soutien collectif, plusieurs campagnes de communication et surtout un chiffre motivant : après un mois d’abstinence, un fumeur a cinq fois plus de chances d’arrêter définitivement.[3]

👍 À noter que les effets bénéfiques ressentis par l’ex-fumeur apparaissent très rapidement après l’arrêt du tabac. En effet, après les 20 premières minutes d’arrêt, la pression sanguine et les pulsations du cœur se normalisent. Après 8 heures, le taux de monoxyde de carbone est divisé par deux et l’oxygénation des cellules se normalise. Après 24 heures, la nicotine n’est plus présente dans le corps. Dans les jours qui suivent, l’ex-fumeur retrouve le goût, l’odorat et il respire plus facilement. Après 2 semaines, on enregistre déjà une diminution du risque d’infarctus.[4]

📊🔍 À l’occasion de l’édition 2019 du Mois sans tabac, nous avons réalisé une analyse pour savoir ce que les internautes disent à propos du sevrage tabagique sur les réseaux sociaux. Au cours de cette analyse réalisée avec Detec’t, environ 3 5631 messages postés par plus de 8 836 internautes ont été étudiés. Il en ressort que l’internaute moyen est une femme de 35 ans. Parmi les thèmes de discussions les plus abordés, on trouve les premiers jours d’arrêt, la motivation pour le sevrage et les mécanismes du plaisir. Les termes médicaux qui reviennent le plus souvent sont dépendance, poids fluctuant et dépression.

👇Pour en savoir plus sur les résultats de cette analyse, consultez notre infographie sur le sevrage tabagique.

Salma Rzin

Author Salma Rzin

More posts by Salma Rzin

Leave a Reply