COVID-19

Fake News Covid-19 #3 – Eau de javel et désinfectants

Est-ce que l’eau de Javel et les désinfectants tuent le virus à l’intérieur de l’organisme?

❌NON.

Pulvériser et introduire de l’eau de Javel ou un autre désinfectant dans son corps ne protège pas contre le COVID-19 et peut être très dangereux. Ils ne tuent pas le virus dans votre corps et ils endommagent vos organes internes.

Pour se protéger contre le COVID-19, on peut désinfecter les objets et les surfaces, en particulier ceux que l’on touche régulièrement. Il faut surtout veiller à se laver les mains fréquemment et soigneusement, avec du savon ou bien du gel hydroalcoolique et éviter de se toucher les yeux, la bouche et le nez [1].

🔎 Une hausse des accidents domestiques liés à une intoxication rapportée par les Centres antipoison

Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et le réseau des Centres antipoison (CAP) ont mis en place un suivi des appels aux Centres antipoison pour un motif associé au COVID-19[2].

Du 1er au 24 mars 2020, 337 demandes d’information ou cas d’exposition ont été identifiés comme pouvant être associés au contexte COVID-19.

– Les agents nettoyants/désinfectants représentaient 30% des cas d’exposition (25% des cas sans symptôme et 33% des cas avec symptômes).

– Les solutions hydro-alcooliques représentaient 28% des cas d’exposition (33% des cas sans symptôme et 25% des cas avec symptômes).

Plusieurs situations particulières à risque ont été identifiées : inhalation de vapeur toxique, intoxication accidentelle de jeunes enfants suite aux transferts des produits ménagers (dans une bouteille, dans un verre d’eau…) ou ayant à portée de mains les solutions hydro-alcooliques, et enfin le nettoyage des aliments à l’eau de Javel.

Pour les éviter : 

– Respecter rigoureusement les conditions d’usage des produits nettoyants ou désinfectants (sols, surfaces du domicile ou du lieu de travail).

– Ne pas mélanger des produits nettoyant ou désinfectant entre eux, notamment eau de Javel et détartrant.

– Tenir tous les produits ménagers (y compris les solutions hydro-alcooliques) hors de portée des enfants.

– Ne pas utiliser les produits nettoyants et désinfectants de sols et de surfaces pour des besoins d’hygiène corporelle.

– Pour les produits déconditionnés, mentionner très clairement la nature du contenu (nom du produit au feutre, étiquette de couleur…) et tenir ces produits hors de portée des enfants.

– Ne pas nettoyer les aliments à l’eau de Javel ou tout autre produit nettoyant ou désinfectant non destiné à entrer au contact de denrées alimentaires.

En cas d’intoxication, il ne faut pas refuser ou reporter une consultation nécessaire aux urgences ou dans un cabinet médical par peur d’être infecté par le coronavirus. Il est nécessaire de suivre précisément les indications du Centre antipoison.
Plus d'info sur le site des Centres antipoison

🥼 Pour en savoir plus :

En aucun cas vous ne devez vaporiser ou introduire de l’eau de javel ou tout autre désinfectant dans votre corps. Ces substances peuvent être toxiques si elles sont ingérées. L’eau de Javel est corrosive et peut causer des blessures à la peau et aux yeux, c’est pourquoi il est fortement recommandé de porter des gants et des lunettes de protection lors de son utilisation. Elle peut aussi déclencher et exacerber l’asthme.

Le méthanol, l’éthanol et l’eau de Javel sont parfois utilisés dans les produits de nettoyage pour tuer le virus sur les surfaces, mais il ne faut jamais les boire. Les désinfectants doivent être utilisés avec précaution pour désinfecter uniquement les surfaces, ces agents n’étant pas destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires.

Encore une fois, n’oubliez pas de garder le chlore (eau de Javel) et les autres désinfectants hors de portée des enfants.

Master Marketing Pharmaceutique & Tech de Santé

Author Master Marketing Pharmaceutique & Tech de Santé

More posts by Master Marketing Pharmaceutique & Tech de Santé

Leave a Reply